cropped-Logo2.png

L’institut d’étude coranique est tout d’abord le fruit d’une histoire, celle de la rencontre de trois étudiants en sciences islamiques au début des années 2000. Les trois fondateurs, Djeloul Rezali, Naïm Loucif et Raouti Rezali, sont passés par l’IESH Château-Chinon où ils étudièrent la langue arabe, les sciences islamiques et le Coran. Djeloul Rezali ressorti diplômé en Charia, Naïm Loucif en Charia et langue arabe et enfin Raouti Rezali en Charia et avec une ijaza en Coran en lecture Hafs.

Depuis ils ne cessèrent de mettre en place des projets éducatifs ou de participer à des initiatives apportant leur expérience et leur expertise. A titre d’exemple Raouti Rezali participa à l’élaboration il y’a plusieurs années du programme de langue arabe de l’association de Clamart l’Oasis, de son côté Naïm Loucif travailla à la mise en place du projet éducatif de l’Action Islamique en Haute-Savoie.

L’idée de la création d’un institut d’étude islamique en ligne est née au court de l’année 2011. Durant plusieurs mois nous avons donc travaillé à la mise en place de cet institut, en orientant la réflexion sur les finalités que nous jugions essentielles. Nous étions arrivé à l’époque à la conclusion que le projet éducatif de l’institut visait à donner au public francophone les outils de compréhension des textes sacrés de l’islam, d’où l’enseignement de la langue arabe. Puis de permettre au public francophone d’avoir accès immédiatement au patrimoine scientifique islamique sans forcément attendre des années avant de pouvoir lire des livres en langue arabe, d’où un programme de sciences islamiques en français ambitieux faisant la part belle aux ouvrages de références tel la ‘aqida At-Tahawiya, Ar-Rissala en fiqh maliki avant d’étudier en deuxième et troisième année Bidayat al moujtahid en droit comparé, ou encore ousoul At-tafsir dans les fondements du tafsir d’Ibn Taymiyya.

Notre première rentrée se fit donc en octobre 2012, nous étions à l’époque le deuxième institut de formation en ligne de France après l’IMED, avec nos trois département : langue arabe, mémorisation et psalmodie du Coran, et sciences islamiques. Nous primes le nom d’institut Ibn Taymiyya en l’honneur de la rigueur scientifique de cet érudit et de son esprit novateur.

Comme dit plus haut l’institut d’étude coranique, anciennement Ibn Taymiyya, fût le fruit d’une rencontre d’étudiants qui avaient et qui ont toujours pour objectif d’offrir à la fois une formation la plus complète possible à des francophones, tant sur le plan de la langue arabe que des sciences islamiques, et de permettre à des étudiants en fin d’étude de trouver une activité rémunérée qui ne les éloigne pas du savoir, de la recherche et de la transmission.

Durant ces années d’activité nous n’avons jamais cessé de réfléchir à la meilleure manière de transmettre le message de l’islam à nos étudiants et nous avons toujours fait évoluer nos programmes jusqu’à nous spécialiser dans les études coraniques. Nous voulions remettre le Coran, sa lecture, sa compréhension, son étude au centre de notre démarche pédagogique.

Ainsi est né notre programme de langue arabe coranique et notre département de sciences islamiques est devenu département des études coraniques. Nous avions noté que la communauté francophone était privée d’une formation de qualité spécialisée et centrée sur le Coran. Notre programme d’arabe coranique s’est donc fixé comme objectif de transmettre à nos étudiants sur deux ans le sens de 70% des racines coraniques les plus fréquentes dans le texte pour permettre à l’étudiant d’avoir une compréhension

non pas de tous les termes du Coran mais une compréhension profonde des termes les plus utilisés qui renvoient eux-mêmes aux concepts les plus importants.

Nous proposons également, suivant le même élan, une série de modules d’études coraniques où nous abordons dans chacun d’entre eux un élément central du din au travers d’une étude coranique. « L’islam dans le Coran », « La foi dans le Coran », « Les invocations du Coran », « La spiritualité dans le Coran » et « Les assises coraniques » du samedi soir.

C’est donc tout naturellement que nous sommes, dans un souci de cohérence au vu de notre programme, devenu à la rentrée 2015 l’institut d’étude coranique. Durant toutes ces années nous avons toujours voulu apporter à nos étudiants qui ne pouvaient suivre des cours en direct du fait de l’absence d’institut dans leurs régions ou d’obligations familiales et professionnelles, les meilleurs outils de l’e-learning. Dès notre première rentrée notre volonté était de fournir si ce n’est la meilleure, du moins une des meilleures classes virtuelles du marché. Le but était de mettre l’élève dans une ambiance qui le rapprocherait le plus d’un cours en direct. De ce fait nous avons éliminé les solutions qui n’ont pas été pensées pour du e-learning mais juste pour de la communication à distance.

Djeloul Rezali (58-Nièvre) : Originaire de Normandie, Djeloul Rezali, après des études d’ingénieur s’oriente vers des études de théologie à l’IESH Chateau-Chinon d’où il ressort diplômé en théologie musulmane (charia). Il est co-fondateur de l’Institut d’Etude Coranique en ligne et responsable du département de langue arabe. Actuellement, en plus de son rôle d’enseignant, il continu ses recherches sur la définition de la foi dans le Coran.

Naïm Loucif (74-Haute-Savoie) : Originaire de Haute-Savoie, Naïm Loucif, après des études en gestion d’entreprise entreprend des études de langue arabe à l’IESH Chateau-Chinon d’où il est diplômé. Puis il entreprend des études de théologie musulmane (charia) toujours à l’IESH Chateau-Chinon d’où il ressort diplômé. Il est co-fondateur de l’Institut d’Etude Coranique en ligne et responsable du département des études coraniques. Il assure également la fonction d’imam dans la ville de Sallanches (74). Il poursuit actuellement des études d’économie et de sociologie tout en travaillant sur la question des récits dans le Coran.

Raouti Rezali (Île de France) : Originaire de Normandie, Raouti Rezali, après des études en informatique entreprend des études de Coran et de théologie musulmane à l’IESH Chateau-Chinon. Il en ressort diplômé en théologie et titulaire d’une ijaza en Coran en lecture Hafs. Il est co-fondateur de l’Institut d’Etude Coranique en ligne. Actuellement, il poursuit ses recherches sur l’arabe Coranique.

Mohammed Aït Mansour (76-Normandie) : Mohammed Aït Mansour est diplômé de théologie musulmane de l’IESH Chateau-Chinon. Il est titulaire d’une ijaza en Coran en lecture hafs. Il assure l’enseignement du Coran dans plusieurs structures dont l’Institut d’Etude Coranique e-learning mais également en physique dans la ville du Havre (76).

Youssef Yalaoui (90-Belfort) : Originaire du territoire de Belfort, Youssef Yalaoui est diplômé de théologie musulmane de l’IESH Chateau-Chinon. Il est également imam dans la ville de Belfort et enseignant.